Un grave manquement

Quelque chose de grave s’est passé au conseil municipal. Mme Bataille et huit de nos collègues conseillers municipaux ont décidé de ne pas voter le budget pour 2018, pourtant préparé par le Premier Adjoint, Jean-Claude Carepel, et moi-même.

Cette décision nous a été annoncée en plein Conseil, au moment même du vote, alors que les réserves et les désaccords auraient pu être exprimés lors des réunions préparatoires de la majorité.

La règle absolue d’appartenance à une majorité est le vote du budget.

C’est donc avec une profonde tristesse que j’ai constaté ce manquement à la loyauté à l’égard des engagements que nous avons pris ensemble, au sein de l’Union Pour Châtillon, lors des élections municipales pour Châtillon et pour sa population. Rien à mes yeux ne peut justifier une telle action.

J’ai donc dû suspendre les délégations de nos collègues, Mmes Bataille et Malherbe, Adjointes au Maire et celles de Mme Nicolas et M. Rigaudière, conseillers municipaux délégués. Le Conseil municipal sera convoqué, comme la loi l’exige, le jeudi 19 avril, pour pourvoir à leurs remplacements.

Il est évidemment superflu de dire que cela est bien triste. Cela ne s’était jamais produit depuis que j’ai l’honneur et la responsabilité de conduire les affaires de la Commune.

email