Merci aux socialistes !

Je suis certain maintenant d’avoir travaillé dans le bon sens en n’augmentant pas, depuis 8 ans, les taux des impôts communaux, puisqu’à l’évidence ça gène les socialistes et qu’ils m’attaquent sur ce sujet.

Et oui, comme je l’ai toujours dit, ne pas augmenter les impôts n’est pas une attitude socialiste et donc, ils en sont désarçonnés.
Mais ils essaient d’avoir une réflexion logique. Ça, c’est plutôt bien. Mais ils sont socialistes et ils n’ont donc qu’une idée très approximative de la gestion.

Qu’on en juge : nous sommes passés selon eux de 18 000 à 35 000 habitants, donc les recettes fiscales ont augmenté. Cela est vrai. Elles ont d’ailleurs sensiblement augmenté grâce à la politique de développement économique que nous avons menée. Mais, ce que ces raisonneurs oublient ou négligent, c’est que ces nouveaux habitants suscitent des besoins (places dans les écoles, en crèche, équipements de toute nature…) et que cela occasionne des dépenses supplémentaires que nous nous appliquons, avec obstination à satisfaire, sans augmenter les impôts.

Alors oui, la réponse se trouvera dans les urnes le 23 mars 2014. Mais on peut légitimement douter qu’elle soit favorable à leur calcul d’apothicaire.

email