Les socialistes à bout de souffle essaient de faire feu de tout bois

N’ayant pu parvenir à réussir leur politique pour sortir la France du marasme, les socialistes en sont réduits à tous les stratagèmes pour faire croire à leur utilité. Il en va ainsi de nos socialistes locaux à Châtillon.

Plus aucune exagération, plus aucune contre-vérité ne les arrêtent. Le dernier argument qu’ils ont trouvé, c’est le manque d’information. On ne les a pas bien informés, ils s’interrogent sur « les conditions de la vente d’un talus » pour faciliter la construction d’un programme comprenant des logements sociaux, donc ils font un recours, pour l’instant amiable, un recours de plus, mais dénué de tout fondement.

Leur dernière manœuvre consiste à exploiter misérablement un incident survenu à l’école des Sablons. Une personne a été aperçue en train d’escalader une clôture pour sortir de l’école. Le service éducation, les enseignants, la Police municipale et Police nationale immédiatement intervenues, ont tous géré cette affaire avec le souci extrême de la sécurité et de la tranquillité des enfants. Ne pas les traumatiser nous a semblé à tous une nécessité absolue. Et il en a été ainsi fait. L’information aux parents a été faite par une affiche dès le lendemain matin et par une lettre dans le cahier de correspondance. De nombreux parents nous en ont d’ailleurs remercié, oralement et par mail. Malgré cela, les socialistes continuent à faire de l’agitation. Ils ont même organisé une manifestation à laquelle ils ont invité le pauvre député qui s’est trouvé surpris de n’avoir rencontré qu’une douzaine de personnes… qui n’étaient pas là par hasard !

Il est vraiment temps de changer ces manières de faire et, j’ose le dire, de changer d’interlocuteurs !

email