Impôts locaux: Châtillon dans le peloton de tête des villes des Hauts-de-Seine où les impôts ont le moins progressé !

Depuis 7 ans, grâce à une gestion rigoureuse des finances municipales, nous n’avons pas augmenté les taux des impôts communaux à Châtillon. Cet effort est désormais bien visible et dans le classement que vient de réaliser l’Union Nationale de la Propriété Immobilière, Châtillon se classe deuxième des villes des Hauts-de-Seine avec une progression limitée de la taxe foncière de 7,52 % sur la période 2006 – 2011, alors que la moyenne dans les Hauts-de-Seine est de 15,51 % ! L’augmentation pour Châtillon est la seule conséquence de l’augmentation du taux départemental et de la majoration des bases décidée par l’Etat, elle ne dépend donc pas de la commune.

Cette année encore, sans diminuer les services à la population, nous n’augmenterons pas les taux des impôts communaux, afin, dans cette période économique difficile, de ne pas pénaliser davantage les familles châtillonnaises.

Les hausses d’impôts, nous les laissons au Gouvernement socialiste : ça au moins, il sait faire !

email